© 2018 tout droit réservé REFIX RENOV

SIRET : 83471996500016

PROTECTION PROFESSIONNELLE DES ARTISANS DU

BATIMENT

GARANTIES D'ASSURANCE DE RESPONSABILITE DECENNALE

SMA BTP

N° assuré : F58246A

N° contrat : 8631000/003 169717/0

  • Facebook Social Icône
Capture d’écran 2018-10-25 à 19.13.19.pn

L’isolation thermique extérieure : une véritable double peau isolante

Une isolation par l’extérieur évite d’empiéter sur l’espace intérieur, au prix du m² sur la région parisienne, vous pouvez considérer ce point comme majeur ! Par exemple, vous pouvez gagner 5 m² sur une une maison de 80 m² si vous choisissez une isolation thermique par l’extérieur plutôt qu’une isolation intérieure.

Cette méthode présente encore un autre avantage : elle permet aussi de continuer à vivre dans son logement pendant les travaux.
Conçue pour offrir une excellente inertie thermique, elle intègre également une dimension esthétique avec des possibilités diverses en matière de parement, de crépi ou d’enduit. L’isolation extérieure s’intègre donc parfaitement dans votre projet de rénovation ou votre ravalement de façade.

Les murs et façades représentent une surface importante, propice aux déperditions énergétiques. Ils peuvent représenter jusqu’à 25% de la chaleur perdue par votre logement. S’ils sont bien isolés, vous ferez enfin des économies d’énergie et verrez vos factures de chauffage baisser !

Un projet d’isolation extérieure ? Prix, subventions et financement

Cette flexibilité permet également d’envisager des projets adaptés à de nombreux budgets. En fonction de la technique de pose, de l’isolant retenu et de la matière utilisée pour le parement et les finitions, l’isolation extérieure autorise plusieurs alternatives offrant de bonnes perspectives d’amortissement grâce aux réductions obtenues sur la facture de chauffage.

Grâce à l’isolation extérieure, vous accédez aux différents mécanismes d’incitation en faveur des chantiers de rénovation énergétique :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui couvre 30% du coût,

  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ),

  • les différentes primes d’énergie.

Guide des subventions